Actualité

Le témoignage de Marie, collectrice en 2018

Marie, participante du Triathlon 2018, a réalisé la plus belle collecte en équipe en rassemblant plus de 3000 € pour la recherche sur le cancer du sein. Elle vous livre son témoignage et ses conseils pour une collecte réussie ! 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous inscrire et à réaliser une collecte ?

Je ne suis pas chercheur, je ne suis pas soignant mais j’avais cette envie sincère et profonde de contribuer à la lutte contre le cancer.  En m’impliquant physiquement – parce qu’il faut bien le dire, le triathlon ne fait pas partie de mes activités quotidiennes – et émotionnellement, j’avais le sentiment de pouvoir me rendre utile.

La motivation était donc toute trouvée. Quant à la collecte, c’était une évidence car, pour sauver des vies, il faut que la recherche progresse et pour qu’elle puisse le faire, elle a besoin d’argent.

Quel sentiment avez-vous eu quand votre objectif de collecte a été atteint ?

J’étais très heureuse que ma collecte soit validée car cela signifiait que j’allais pouvoir prendre le départ du Triathlon. Une fois ce cap atteint, j’ai augmenté mon objectif une première fois, puis une seconde. Au total, ce sont ainsi 3150 euros qui ont pu être rassemblés.

Par quels canaux de diffusion avez-vous promu votre collecte ? Lesquels ont été les plus efficaces ?

Je pense que tout le monde était au courant de ma participation au Triathlon des roses, que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel. J’ai communiqué sur Linkedin, Twitter, Instagram et bien évidemment Facebook. Pour ceux, moins adeptes des réseaux sociaux, j’ai envoyé des SMS ou des e-mails.

Le canal de diffusion le plus efficace est sans nul doute Facebook. La force de la publication pouvant être partagée est immense !

Quels conseils apporteriez-vous aux futur.e.s collecteur.rice.s ?

Si je devais donner un conseil, ce serait : osez ! N’ayez pas honte de demander aux gens de participer à votre collecte. Vous vous mobilisez pour une cause noble et juste. Le cancer est l’affaire de tous. Il faut toujours avoir présent à l’esprit que même un don le plus modeste soit-il a son importance. Chaque euro collecté est un pas de plus vers la guérison et pour la vie !

Avez-vous trouvé cela difficile de collecter ?

Très honnêtement non. Il suffit d’y croire et de communiquer sur l’engagement pris avec simplicité et conviction !

Savoir que vous étiez suivi par vos donateurs vous a-t-il motivé pour vous entraîner et pour vous dépasser le jour J ?

Evidemment, je ne voulais pas les décevoir et j’avais à cœur de me dépasser pour eux, pour les malades et pour leurs familles. Le cancer vient briser beaucoup trop de vies. Je me devais d’être à la hauteur ou, en tout cas, de faire mon maximum.

Envie de nous rejoindre sur la ligne de départ ? Inscrivez-vous dès maintenant !

Je m’inscris